La relation de la sincérité avec l’intention[1]

علاقة النيَّة بالإخلاص

Aboû Fahîma ‘Abd Ar-Rahmên Ayad

L’Imam Ibn Radjb El Hanbalî -qu’Allâh lui fasse miséricorde- a dit : « L’intention, dans les propos des savants, comprend deux sens :

Le premier signifie la distinction des adorations les unes des autres, tel que par exemple le fait de distinguer la salât (la prière) du dhohr (du midi) de celle du ‘asr (après-midi) ; et de distinguer aussi le jeûne de Ramadan d’un autre jeûne, ou de distinguer les adorations des habitudes, tel que de faire la distinction entre le lavage de pollution (ghousl el djanêba) et le lavage pour se rafraichir ou se nettoyer et ainsi de suite. Cette intention-ci, est celle qui se trouve en abondance dans les propos des fouqahê’ (« jurisconsultes » de l’islam) dans leurs livres.

Le second sens désigne la distinction de l’objectif voulu par l’accomplissement d’une œuvre. Celle-ci est-elle vouée à Allâh Seul, sans ne lui donner d’associé, ou pour un autre que Lui, ou pour Allâh avec en même temps un autre que Lui ? Cette intention est celle dont les connaisseurs parlent dans leurs livres dans leurs propos au sujet de la sincérité et ce qui s’en suit. Et c’est cette intention même que l’on trouve en abondance dans les paroles des prédécesseurs avancés. Et, Aboû Bakr Ibn Abî Ad-Dounya a rédigé un ouvrage qu’il a intitulé La sincérité et l’intention, dans lequel il désigne cette intention (le second sens). Et c’est cette intention qui est répétée à chaque fois dans les paroles du Prophètes -qu’Allâh prie sur lui et le salue-, parfois par ce terme même d’intention, parfois par le terme de vouloir et parfois par un autre terme qui en est proche. Et elle est citée abondamment dans le Livre d’Allâh -Puissance et Majesté à Lui-, également par d’autres termes que celui d’intention, mais qui lui sont proches (…) Et nous avons évoqué que l’intention, dans les propos du Prophète -qu’Allâh prie sur lui et le salue-, et dans aussi ceux des prédécesseurs de la Nation, ne désigne, en majorité, que ce second sens (sincérité). Dès lors, elle a le sens de vouloir ou de volonté. D’ailleurs, c’est pourquoi elle est fréquemment exprimée dans le Qour’ên par le terme de vouloir, tel que dans Sa Parole -Très-Haut soit-Il- :

﴿مِنْكُمْ مَنْ يُرِيدُ الدُّنْيَا وَمِنْكُمْ مَنْ يُرِيدُ الْآخِرَةَ ] آل عمران: 152[.

Il en était parmi vous qui voulaient la vie d’ici-bas et il en était parmi vous qui voulaient l’au-delà. ﴿ Êl ‘Imrân (La Famille d’Imran), v. 152 ; et Sa Parole :

﴿تُرِيدُونَ عَرَضَ الدُّنْيَا وَاللَّهُ يُرِيدُ الْآخِرَةَ] الأنفال: 67[.

Vous voulez le bien d’ici-bas, tandis qu’Allâh veut l’au-delà.﴿ El Anfêl (Le Butin), v. 67 ; et Sa Parole :

﴿مَنْ كَانَ يُرِيدُ حَرْثَ الْآخِرَةِ نَزِدْ لَهُ فِي حَرْثِهِ ۖ وَمَنْ كَانَ يُرِيدُ حَرْثَ الدُّنْيَا نُؤْتِهِ مِنْهَا وَمَا لَهُ فِي الْآخِرَةِ مِنْ نَصِيبٍ] الشّورى: 20[.

Quiconque veut labourer [le champ] de la vie future, Nous augmenterons pour lui son labour. Et quiconque veut labourer [le champ] de la vie présente, Nous lui en accorderons de [ses jouissances], mais il n’aura pas de part dans l’au-delà.﴿ Ach-Choûrâ (La Consultation), v. 20 ; et Sa Parole :

﴿مَنْ كَانَ يُرِيدُ الْعَاجِلَةَ عَجَّلْنَا لَهُ فِيهَا مَا نَشَاءُ لِمَنْ نُرِيدُ ثُمَّ جَعَلْنَا لَهُ جَهَنَّمَ يَصْلَاهَا مَذْمُومًا مَدْحُورًا * وَمَنْ أَرَادَ الْآخِرَةَ وَسَعَىٰ لَهَا سَعْيَهَا وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَأُولَٰئِكَ كَانَ سَعْيُهُمْ مَشْكُورًا] الإسراء: 18-19[.

Quiconque veut la vie immédiate, Nous nous hâtons de lui donner ce que Nous voulons, à qui Nous voulons. Puis, Nous lui assignerons l’Enfer où il brûlera méprisé et repoussé. Et ceux qui veulent l’au-delà et fournissent les efforts qui y mènent, tout en étant croyant, alors l’effort de ceux-là sera reconnu.﴿ El Isrâ’ (Le Voyage-Nocturne), v. 18-19 ; et Sa Parole :

﴿مَنْ كَانَ يُرِيدُ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا وَزِينَتَهَا نُوَفِّ إِلَيْهِمْ أَعْمَالَهُمْ فِيهَا وَهُمْ فِيهَا لَا يُبْخَسُونَ * أُولَٰئِكَ الَّذِينَ لَيْسَ لَهُمْ فِي الْآخِرَةِ إِلَّا النَّارُ  وَحَبِطَ مَا صَنَعُوا فِيهَا وَبَاطِلٌ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ﴾ ] هود: 15-16[.

Ceux qui veulent la vie d’ici-bas avec sa parure, Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien ne leur en soit diminué ! Ceux-là n’auront, dans l’au-delà, que le Feu. Ce qu’ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu’ils auront œuvré.﴿ Hoûd, v. 15-16 ; et Sa Parole :

﴿وَلَا تَطْرُدِ الَّذِينَ يَدْعُونَ رَبَّهُمْ بِالْغَدَاةِ وَالْعَشِيِّ يُرِيدُونَ وَجْهَهُ] الأنعام: 52[.

Et ne chasse pas ceux qui, matin et soir, implorent leur Seigneur, cherchant (voulant, désirant) Son Visage.﴿ El An‘êm (Les Bestiaux), v. 152 ; et Sa Parole :

﴿وَاصْبِرْ نَفْسَكَ مَعَ الَّذِينَ يَدْعُونَ رَبَّهُمْ بِالْغَدَاةِ وَالْعَشِيِّ يُرِيدُونَ وَجْهَهُ ۖ وَلَا تَعْدُ عَيْنَاكَ عَنْهُمْ تُرِيدُ زِينَةَ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا﴾ ] الكهف: 28[.

Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, voulant Son Visage. Et que tes yeux ne se détachent point d’eux, en cherchant la parure de la vie d’ici-bas.﴿ El Kehf (La Caverne), v. 28 ; et Sa Parole :

﴿ذَٰلِكَ خَيْرٌ لِلَّذِينَ يُرِيدُونَ وَجْهَ اللَّهِ ۖ وَأُولَٰئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ * وَمَا آتَيْتُمْ مِنْ رِبًا لِيَرْبُوَ فِي أَمْوَالِ النَّاسِ فَلَا يَرْبُو عِنْدَ اللَّهِ ۖ وَمَا آتَيْتُمْ مِنْ زَكَاةٍ تُرِيدُونَ وَجْهَ اللَّهِ فَأُولَٰئِكَ هُمُ الْمُضْعِفُونَ] الرّوم: 38-39[.

Cela est meilleur pour ceux qui veulent le Visage d’Allâh ; et ce sont eux qui réussissent. Tout ce que vous donnerez à usure pour augmenter vos biens aux dépens des biens d’autrui ne les accroit pas auprès d’Allâh, mais ce que vous donnez comme zakêt (aumône), tout en voulant le Visage d’Allâh, ceux-là verront [leurs récompenses] multipliées﴿ Ar-Roûm (Les Romains), v. 38-39.

De même, il se trouve que cette intention soit exprimée dans le Qour’ên par le terme d’ibtighâ’ : la recherche ou le fait de rechercher, tel que dans Sa Parole -qu’Il soit Très-Haut- :

﴿إِلَّا ابْتِغَاءَ وَجْهِ رَبِّهِ الْأَعْلَىٰ] اللّيل:20[.

mais seulement pour la recherche du Visage de son Seigneur le Très-Haut.﴿ El-Leyl (La Nuit), v. 20 ; et Sa Parole :

﴿وَمَثَلُ الَّذِينَ يُنْفِقُونَ أَمْوَالَهُمُ ابْتِغَاءَ مَرْضَاتِ اللَّهِ] البقرة :265[.

Et ceux qui dépensent leurs biens recherchant l’agrément d’Allâh﴿ El Baqara (La Vache), v. 265 ; et Sa Parole :

﴿وَمَا تُنْفِقُونَ إِلَّا ابْتِغَاءَ وَجْهِ اللَّهِ] البقرة :272[.

et vous ne dépensez que pour la recherche du Visage d’Allâh﴿ El Baqara (La Vache), v. 272 ; et Sa Parole :

﴿لَا خَيْرَ فِي كَثِيرٍ مِنْ نَجْوَاهُمْ إِلَّا مَنْ أَمَرَ بِصَدَقَةٍ أَوْ مَعْرُوفٍ أَوْ إِصْلَاحٍ بَيْنَ النَّاسِ ۚ وَمَنْ يَفْعَلْ ذَٰلِكَ ابْتِغَاءَ مَرْضَاتِ اللَّهِ فَسَوْفَ نُؤْتِيهِ أَجْرًا عَظِيمًا] النّساء :114[.

Et il n’y a rien de bon dans la plus grande partie de leurs conversations secrètes, sauf si l’un d’eux ordonne une charité, une bonne action, ou une conciliation entre les gens. Et quiconque le fait, recherchant l’agrément d’Allâh, à celui-là Nous donnerons une récompense énorme. ﴿ An-Nicê’ (Les Femmes), v. 114. »[2]

Publié par : https://kabyliesounna.com/la-relation-de-la-sincerite-avec-lintention/

Télécharger le PDF:

La relation de la sincérité avec l’intention

…………

 [1]Tiré de l’ouvrage La sincérité, essence des œuvres pieuses, Aboû Fahîma ‘Abd Ar-Rahmên Ayad, à paraitre aux Éditions science et pratique, Béjaia, Algérie, pp. 7-12, et disponible en ligne sur : https://kabyliesounna.com/la-sincerite-lessence-des-oeuvres-pieuses/  

[2]Djêmi‘ el ‘ouloûm w-el hikèm : Recueil des sciences et des sagesses, d’Ibn Radjb El Hanbalî, Dâr Ibn Kathîr, 1429/2008, Damas-Beyrouth.