Les gens par rapport au tewhid

Les gens par rapport au Tewhîd

Les gens par rapport au Tewhîd  
Par le cheikh de l’islam Ibn Teymiyya
-Qu’Allâh lui accorde Sa vaste Miséricorde-
Extrait de Medjmoû‘ Fatêwa Ibn Teymiyya (Recueil des Fetwas d’Ibn Teymiyya), vol. 10, pp. 650-652. 
Traduit de l'arabe par : 
Aboû Fahîma ‘Abd Ar-Rahmên AYAD

Au Nom d’Allâh, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

 

[Louange à Allâh, le Seigneur des mondes. Et que la Prière et le Salut soient sur notre Prophète Mouhammed, sur sa famille et ses compagnons].

Les gens par rapport aux fruits du tewhîd (Unicité) sont classés dans trois niveaux. En fait partie, ce qu’ils trouvent du fruit du tewhîd, de la sincérité [1], de la confiance en Allâh et de l’invocation vouée à Lui Seul. En effet, pour ce qui concerne ce domaine, les gens se superposent en trois degrés:

Il y a parmi eux celui qui a appris cela par la voie de la narration et de l’argumentation.

Il y a également parmi eux celui qui a perçu cela et a constaté ce qui arrive à ces gens.

Et il y a parmi eux aussi celui qui a  réalisé la sincérité véritable, la confiance en Allâh, le recours à Lui, ainsi que l’imploration de Son assistance tout en rompant tout attachement à un autre que Lui. Il a expérimenté par lui-même que s’il s’attache aux hommes, place son espérance en eux et convoite qu’ils lui apportent un bienfait ou lui repoussent un méfait, il sera bien au contraire déçu et délaissé par eux, et son objectif ne sera point réalisé! Voire, il se pourrait même qu’il leur fasse des services et leur donne des biens et autres choses par lesquelles il souhaiterait que ces hommes lui seront profitables au moment du besoin, mais ils ne lui y profiteront en rien. Cela revient soit à leur incapacité et soit au fait que leurs cœurs se soient détournés de lui.

Or, s’il s’oriente vers Allâh tout en Lui témoignant son besoin avec véracité et en Lui demandant Son aide avec sincérité dans la religion ; dans ce cas, Allâh exaucera son invocation, éliminera sa nuisance et lui ouvrira les portes de Sa Miséricorde. Une telle personne a réellement goûté à la véritable confiance et à l’invocation uniquement vouée à Allâh comme personne ne l’ait fait.

Et ainsi de même pour celui qui a goûté à la sincérité du culte rendu à Allâh, du fait de ne vouloir que Sa Face, sans aucun autre à part Lui. Celui-là se trouvera dans des états, aura des résultats et des bénéfices que ne trouvera pas celui qui n’est pas dans un pareil cas.

Par contre, celui qui suit sa passion dans la recherche des choses telles que la domination et la supériorité; s’attache aux belles physionomies ou s’attelle à ramasser des biens ; dans ce cas, un tel homme rencontrera certes au cours de sa recherche des soucis, des peines, des chagrins, des maux et des oppressions à la poitrine qu’il ne saura pas exprimer. Il arrive même que son cœur ne lui obéit pas pour délaisser le suivi de la passion. Il n’obtient ainsi rien de ce qui pourrait le réjouir. Il sera plutôt, et, constamment, dans des états de peur et de tristesse. S’il recherche ce qui le passionne, il sera triste et dans la douleur s’il ne réalise pas la chose passionnante. Et s’il la réalise, il craindra sa disparition et sa séparation!

Cependant, les Alliés d’Allâh, il n’y a pas de crainte pour eux, et ne seront pas tristes. Ainsi, quiconque goûte à la douceur de la sincérité vouée à Allâh, à l’adoration donnée à Lui, à la saveur de Son rappel et de l’adresse secrète (mounêdjêt) pour Lui, et à la douceur de la compréhension de Son Livre, cela tout en soumettant son visage à Allâh et en étant bienfaisant de façon à ce que son œuvre soit bonne et destinée exclusivement à Sa Face, ainsi, cette personne éprouvera de toute évidence de la joie, du plaisir et du bonheur qui sont beaucoup plus grands que ceux ressentis par celui qui invoque Allâh avec confiance, mais qui aura obtenu grâce à son invocation et sa confiance des choses profitables du bas monde, et dont des chose nuisibles seront repoussées de lui.

En effet, la douceur de cela dépend de ce qu’il aura obtenu comme profit ou ce qui se sera repoussé de lui comme nuisance. Et il n’y a sans aucun doute pas plus bénéfique au cœur que le tewhîd et la religion vouée sincèrement à Allâh. Et il n’y a pas plus nocif pour lui que l’association.

Ainsi, quand le cœur perçoit la sincérité véritable, qui est la vérité même de C’est Toi Seul que nous adorons﴿, en percevant en même temps la confiance véritable, qui est aussi la vérité même de et c’est Toi Seul dont nous implorons secours﴿, cela sera en fait au-dessus de ce que conçoit toute personne n’ayant pas perçu ces vérités. Et Allâh en est plus Savant.[2]

………………………………………

[1]Lire à ce sujet La sincérité, l’essence des œuvres pieuses, disponible sur: http://kabyliesounna.com/?p=125

[2]Pour lire ces précieux propos dans leur langue source, aller sur:http://www.tasfiatarbia.org/vb/showthread.php?t=14611

 

Categories croyance