Le mérite des dix premiers jours de Dhou-l Hidjdja

فضل العشر من ذي الحجة
لفضيلة الشّيخ الدّكتور
عبد الرّزّاق بن عبد المحسن البدر
ترجمه إلى اللّغة الفرنسيّة
أبو فهيمة عبد الرّحمن عيّاد

Le mérite des dix premiers jours de Dhou-l Hidjdja
Écrit par l’honorable cheikh 
‘Abd Ar-Razzêq Ibn ‘Abd El Mouhcin El Badr  
Traduit de l’arabe par 
Aboû Fahîma ‘Abd Ar-Rahmên Ayad

بسم الله الرّحمن الرّحيم

إن الأيام العشر الأول من شهر ذي الحجة أيام مباركات خصها الله جل وعلا بخصائص وميَّزها بميزات ، وإن وقفة من المؤمن مع خصائص هذه الأيام تجدِّد النشاط فيه ليقبِل بقلبه ونفسه على طاعة الله جل وعلا وحُسن العبادة وحُسن الإقبال عليه سبحانه .
فمن خصائص هذه الأيام أن الله جل وعلا اختارها واصطفاها وجعلها أفضل أيام السنة على الإطلاق، والله جل وعلا يخلق ما يشاء ويختار ، فجعل سبحانه هذه الأيام الأوَل من شهر ذي الحجة خير الأيام وأفضلها .

ومن خصائص هذه الأيام وفضائلها : أن الله تبارك وتعالى أقسم بها تشريفًا لها وتَعليةً من شأنها وذلك في قوله جل وعلا : ( وَالْفَجْرِ (1) وَلَيَالٍ عَشْرٍ (2) وَالشَّفْعِ وَالْوَتْرِ ) [الفجر:1-3] ، قال ابن عباس وغيره من المفسرين : المراد بالعشر في الآية : العشر الأوَل من شهر ذي الحجة .
ومن خصائص هذه الأيام: أنها خير أيام العمل الصالح ؛ فما تقرب إلى الله متقربٍ بعبادة أفضل من التقرب إليه تبارك وتعالى في هذه الأيام الشريفة الفاضلة ، ففي صحيح البخاري عن ابن عباس رضي الله عنهما عن النبي صلى الله عليه وسلم قال: (( مَا مِنْ أَيَّامٍ الْعَمَلُ الصَّالِحُ فِيهَا أَحَبُّ إِلَى اللَّهِ مِنْ هَذِهِ الْأَيَّامِ – يعني العشر الأول من شهر ذي الحجةقَالُوا يَا رَسُولَ اللَّهِ وَلَا الْجِهَادُ فِي سَبِيلِ اللَّهِ ؟ قَالَ وَلَا الْجِهَادُ فِي سَبِيلِ اللَّهِ إِلَّا رَجُلٌ خَرَجَ بِنَفْسِهِ وَمَالِهِ فَلَمْ يَرْجِعْ مِنْ ذَلِكَ بِشَيْءٍ)) .

ومن خصائص هذه العشر: أنها أيام تجتمع فيها أمهات الطاعات ما لا يجتمع في غيرها من أيام السنة ؛ ففي هذه العشر تجتمع أمهات الطاعات : الصلاة والصيام والحج والزكاة وغيرها من الطاعات الجليلة والعبادات العظيمة ، ولا يتأتى اجتماع هذه الطاعات إلا في هذا الوقت الشريف الفاضل.

ومن خصائصها : أن الله تبارك وتعالى جعلها موسماً لأداء حج بيته الحرام وجعل فيها أيامه العظام ، ففي هذه العشر يوم التروية ؛ وهو اليوم الثامن من شهر ذي الحجة، وفيه يصعد الحاج من مكة إلى منى ملبِّين بالحج  » لبيك اللهم لبيك، لبيك لا شريك لبيك، إن الحمد والنعمة لك والملك لا شريك لك » ، وفيها يوم عرفة وهو خير يوم طلعت فيه الشمس ، وفيها يوم النحر وهو أعظم الأيام عند الله كما صح بذلك الحديث عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال: ((أَعْظَمُ الْأَيَّامِ عِنْدَ اللَّهِ يَوْمُ النَّحْرِ)) .

فهذه جملة من الخصائص والفضائل لهذا الموسم العظيم الفاضل فماذا قدمنا تجاه هذه الأيام الفاضلة ؟! أحالنا مع هذه الأيام مماثلةً لحالنا مع أيام السنة !! أأدركنا قيمة هذه الأيام وفضلها ومكانتها ؟ أم أنها وبقية أيام السنة عندنا سواء !! هل تحركت قلوبنا في هذه الأيام توبةً وإنابةً إلى الله وإقبالاً على طاعته أم هي ساكنة ؟

لقد جَرَتْ عادة تُجَّار الدنيا أن لا يفوِّتوا المواسم العظيمة ، بل يستعدون لها أتم استعداد بجلب البضائع وإحضار السلع وبذل الأوقات وبذل الجهود العظيمة ، وهذا موسمٌ رابح لتجارة الآخرة وحُسن الإقبال على الله جل وعلا ، فما هي حالنا مع هذه الأيام ؟! .
إنَّ ضعف إيمان الشخص وذنوبه المتراكمة تحرمه من الخيرات في أوقاتها ، ولهذا ينبغي علينا جميعاً أن نغتنم هذه العشر بالتوبة إلى الله عز وجل والجد والاجتهاد في العبادة وحسن الإقبال عليه وكثرة الدعاء والإكثار من ذكر الله جل وعلا ؛ فإن هذه العشر موسم عظيم للإكثار من ذكر الله كما قال الله جل وعلا: ( وَيَذْكُرُوا اسْمَ اللَّهِ فِي أَيَّامٍ مَعْلُومَاتٍ ) [الحج:28] ، قال ابن عباس وغيره: الأيام المعلومات هي الأيام العشر الأوَلُ من شهر ذي الحجة . فينبغي علينا أن نحفظ هذه الأوقات الفاضلة بكثرة الذكر لله جل وعلا ، وكثرة الدعاء والاستغفار، وملازمة الطاعة والعبادة ولاسيما الفرائض ، فالله جل وعلا يقول: (( مَا تَقَرَّبَ إِلَيَّ عَبْدِي بِشَيْءٍ أَحَبَّ إِلَيَّ مِمَّا افْتَرَضْتُ عَلَيْهِ)) ، ولهذا مما ينبغي أن يعنى به المسلم في هذه العشر الصلوات الخمس في أوقاتها مبكِّرا إليها ، خاشعاً خاضعا ، مطمئناً ذاكرا ، راجياً رحمة ربه جل وعلا ، خائفاً من عذابه.
وقد جعل الله تبارك وتعالى خاتمة هذه العشر ونهاية أيامها عيداً للمسلمين يفرحون فيها فرحةً عظمى وسروراً كبيرا بما يسَّر الله لهم في هذه العشر من الطاعات والعبادات والقربات ، ولهذا حين يلتقي المسلمون يوم العيد مَن حج منهم ومن لم يحج يهنئ بعضهم بعضا قائلين ما قاله الصحابة الكرام في ذلك اليوم  » تقبل الله منا ومنك  » ؛ وهذه كلمة لها وقعها ووزنها ومكانتها ممن نافس في العبادة وأقبل على الطاعة ، وأما من يأتي يوم العيد مضيعاً مفرطاً مكِباً على الذنوب والآثام والخطايا فعلى ماذا يهنَّأ !! وبماذا يقال له تقبل الله منا ومنك !! ولهذا ينبغي أن نحسب ليوم العيد حسابا بأن نعِد الأعمال الصالحات والطاعات الزاكيات، التي نفرح يوم العيد بأدائنا لها وحسن تقربنا إلى الله بها، ونسأل الله عز وجل أن يمدّنا جميعا بعونٍ منه وتوفيق وأن يهيئ لنا من أمرنا رشدا.

Au Nom d’Allâh, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

Certes, les dix premiers jours du mois de Dhou-l Hidjdja sont des jours bénis. Allâh -Majestueux et Très-Haut– les a spécifiés par certaines particularités et caractéristiques. Sans aucun doute, un arrêt que marquera le croyant pour méditer les spécificités de ces jours est à même de renouveler son activité [cultuelle], afin qu’il s’adonne avec son cœur et son âme à l’obéissance à Allâh -qu’Il soit Majestueux et Très-Haut-, et pour L’adorer de la plus bonne manière -Pureté à Lui-.

Parmi les caractéristiques de ces jours, le fait qu’Allâh -Majestueux et Très-Haut- les ait sélectionnés et ait fait qu’ils soient absolument les meilleurs jours de l’année. En effet, Allâh -qu’Il soit Majestueux et Très-Haut- crée ce qu’Il veut et choisit. Il a ainsi disposé que ces premiers jours du mois de Dhou-l Hidjdja soient les meilleurs et préférables à tous les autres.

Parmi également les spécificités de ces jours et leurs vertus, le fait qu’Allâh -Béni et Très-Haut- ait juré par eux, ce qui leur a accordé ainsi de l’honneur et élevé leur statut, et ce, dans Sa Parole -Majesté à Lui- Par l’aube ! Et par les dix nuits ! Par le pair et l’impair !﴿ [El Fedjr (L’Aube), v. 3-1]. Ibn ‘Abbês ainsi que d’autres commentateurs (exégètes) ont dit : « Ce qui est voulu par les dix jours dans ce verset sont les dix premiers jours du mois de Dhou-l Hidjdja. »

Et parmi aussi les particularités de ces jours, le fait qu’ils soient les meilleurs jours pour accomplir les bonnes œuvres. Car nul ne se rapprocherait d’Allâh par une quelconque adoration qui serait meilleure que de se rapprocher de Lui -Béni et Très-Haut- durant ces jours honorables et méritoires. Dans ce sens, il est rapporté dans « Sahîh el Boukhâri », d’après Ibn ‘Abbês -qu’Allâh les agrée-, d’après le Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- : « Pas de jours dont les bonnes œuvres sont plus aimables pour Allâh que ces jours-ci –il voulait dire les dix premiers jours du mois de Dhou-l Hidjdja. Ils (les compagnons) dirent : ‘’Ô Messager d’Allâh ! Même le combat dans le sentier d’Allâh ?’’ Il dit : Même le combat dans le sentier d’Allâh, excepté un homme qui sort lui-même et ses biens et n’en revient plus. »

Il est également des caractéristiques de ces dix jours, le fait que ce sont des jours où se réunissent « les mères des obéissances (les obéissances maitresses) » qui ne se réunissent pas dans les autres jours de l’année. En effet, dans ces dix premiers jours se regroupent les « les mères des adorations » telles que la prière, le jeûne, le hadjdj, la zakêt ainsi que d’autres vénérables obéissances et adorations sublimes. La réunion de ces œuvres d’obéissance ne se fait que dans ce temps honorable et méritoire.

Parmi aussi leurs spécificités, le fait qu’Allâh -Béni et Très-Haut- les ait conçus en tant que saison pour accomplir le Hedjdj vers Sa Maison sacrée, et qu’ils comprennent également ses jours vénérables, étant donné que c’est durant cette décade que se trouve le jour d’attawriya, qui est le huitième jour du mois de Dhou-l Hidjdja, et c’est dans ce jour que le hêdj (pèlerin) monte de La Mecque à Minène en prononçant la talbiya du Hedjdj « Labeyka Allâhoumma Labeyk, Labeyka lê charîka laka labeyk, inna-l-hamda wa-N-ni‘mata laka we-l-moulk, lê charîka lek (Me voici, ô Allâh ! Me voici. Me voici, Tu n’as aucun associé, me voici. Certes, la Louange et la Grâce sont à Toi, ainsi que la Souveraineté, Tu n’as aucun associé). C’est également dans cette décade qu’est le jour de ‘Arafa, qui est le meilleur jour où monte le soleil. Et il y a aussi le jour du Nahr (le sacrifice des bêtes : bovins, ovins, etc.), qui est le plus sublime de tous les autres, tel qu’il est rapporté authentiquement du Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- : « Le plus vénérable jour auprès d’Allâh est le jour du nahr. »

C’était donc un ensemble de particularités et de vertus de cette saison vénérable et méritoire. Mais en fait, qu’avons-nous préparé pour ces jours louables ? ! Notre état par rapport à ces jours est pareil à celui des autres jours de l’année ? Avons-nous saisi et compris la valeur de ces jours, leur mérite et leur statut ? Ou bien nous sont-ils égaux avec tous les autres jours de l’année ? Nos cœurs bougent-ils ces jours-là en se repentant, en revenant à Allâh et en s’adonnant à Son obéissance, ou sont-ils immobiles ?

Les commerçants du bas monde ont l’habitude de ne pas rater les grandes saisons. Voire ils s’y préparent de la manière la plus accomplie en apportant les marchandises et les divers produits, et en consacrant beaucoup de temps et de très grands efforts. Quant à cette décade, c’est une saison florissante pour le commerce de l’au-delà et pour le bon rapprochement d’Allâh -Majestueux et Très-Haut-. Quel est alors notre état avec ces jours ?!

Certes, la faiblesse de la foi de l’individu et ses péchés accumulés l’empêchent d’accomplir les œuvres de bien en leurs temps propices. C’est pourquoi il nous convient tous de profiter de cette décade en nous repentant envers Allâh -Tout-Puissant et Majestueux- ; en nous évertuant dans l’adoration ; en nous rapprochant d’Allâh d’une bonne manière et en faisant beaucoup d’invocations et de rappels. Car, certes, cette décade est une saison énorme pour multiplier le rappel d’Allâh, tel qu’Allâh -Majestueux et Très-Haut soit-Il- a dit et pour évoquer le Nom d’Allâh aux jours fixés﴿ [El Hadjdj (Le Pèlerinage), v. 28]. Ibn ‘Abbês et d’autres ont dit : « Les jours fixés sont les dix premiers jours du mois de Dhou-l Hidjdja. » Il nous sied alors de préserver ces temps méritoires en évoquant abondamment Allâh -Majestueux et Très-Haut, en faisant beaucoup d’invocations, en demandant le pardon à Allâh et en persistant dans la pratique des obéissances et de l’adoration, notamment celles qui sont obligatoires. En effet, Allâh -Majestueux et Très-Haut- dit [dans un hadith qoudsî] : « Mon serviteur ne s’est jamais rapproché de Moi par une chose M’étant plus aimable que ce que Je lui ai prescrit de façon obligatoire. »

C’est pour cela que parmi les œuvres dont le musulman est tenu d’accomplir durant cette décade, il y a les cinq prières en leurs moments et en y venant tôt, les pratiquer avec concentration, humilité et soumission ; en étant paisible et en évoquant Allâh tout en espérant Sa Miséricorde -Majestueux et Très-Haut- et en craignant Son châtiment.

Par ailleurs, Allâh -Béni et Très-Haut soit-Il- a disposé que la clôture de cette décade et la fin de ses jours soit une fête (Aïd) pour les musulmans, ils y seront très heureux et pleins de gaité grâce à la facilité qu’Allâh leur a accordée dans la pratique des œuvres d’obéissance, d’adoration et de rapprochement d’Allâh pendant cette décade.

C’est pour cette raison que les musulmans quand ils se rencontrent le jour de l’Aïd, que ce soit ceux qui ont fait le hadjdj ou ceux qui ne l’ont pas fait, ils s’échangent les félicitations en disant ce qu’ont dit les nobles Compagnons durant ce jour « Taqabbala Allâhou minna wa mink (qu’Allâh accepte nos bonne œuvres ainsi que les tienne) ». Une parole qui a son effet, son poids et sa place chez ceux qui ont concouru dans l’adoration et qui se sont adonnés à l’obéissance d’Allâh. Tandis que celui qui vient le jour de l’Aïd négligent et insouciant, et en s’étant penché sur les fautes et les péchés, de quoi féliciter un tel individu ?! Et avec quoi lui dire « Taqabbala Allâhou minna wa mink » ?!

C’est pourquoi il convient que nous fassions le compte du jour de l’Aïd en nous préparant pour la pratique des œuvres pieuses et des obéissances fructueuses, dont nous seront heureux ce jour de les avoir accomplies et de nous être rapprochés d’Allâh par elles.

Nous prions Allâh -Tout-Puissant et Majestueux- de nous accorder tous une aide et une réussite de Sa part, et de nous assurer la droiture dans tout ce qui nous concerne.

Retrouvez cet article dans sa langue source sur :

http://al-badr.net/muqolat/2576

 

 

 

Categories adorations