parmi-les-arguments-de-lunicite

Parmi les arguments de l’Unicité d’Allâh

 

[Parmi les arguments de  l'Unicité d'Allâh: Son propre témoignage, celui des anges, des gens de science et des bien-guidés]
De son Excellence, l'érudit
 'Abd Ar-Rahmên Ibn Nêsir As-Sè'dî
-Qu'Allâh lui accorde Sa vaste miséricorde-
Chapitre extrait du livre Les preuves rationnelles de l'Unicité du Seigneur et des aspects de Sa Perfection, pp. 38-40.
Traduit de l'arabe par
Aboû Fahîma 'Abd Ar-Rahmên Ayad

 

Au Nom d’Allâh, Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux

En est également de ces preuves, le fait qu’Allâh ait témoigné pour Lui-même ―Et qui pourrait être plus manifeste en témoignage que Lui?! et aussi les Anges et les doués de science, qu’il n’y a point d’adoré digne d’adoration à part Lui, Le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, Le Puissant, Le Sage!﴿ Êl ‘Imrân (La Famille d’Imrân), v. 18[1].

En effet, tous les Anges, et les Gens de la science authentique, dont les imams et les chefs de file sont les Messagers, puis les savants divins ainsi que les guides bien-guidés ont attesté de l’Unicité d’Allâh. Aucun ne s’est attardé de le faire.

Quiconque prétend détenir une quelconque science sans pourtant avoir réalisé cette attestation, sa science est, alors, très certainement, non bénéfique. C’est plutôt une science maléfique, ayant eu des effets néfastes sur le cœur de son détenteur en y générant l’orgueil et la morgue. C’est la science héritée de la part des ennemis des Messagers, dont Allâh a dit à leur sujet Lorsque les Messagers leur apportaient les preuves évidentes, ils exultaient de ce qu’ils avaient comme science[2]. Et le châtiment dont ils se moquaient les enveloppa﴿ Ghâfir (Le Pardonneur), v. 83.

Allâh a ainsi informé que les ennemis des Messagers détenaient des sciences qu’ils ont opposées à celles des Messagers. Ils étaient satisfaits et confiants en ces sciences et ont dénigré ce que les Messagers leur ont apporté, jusqu’à ce que le châtiment encerclant et l’affront scandaleux aient descendu sur eux.

Cette opposition faite aux Prophètes par leurs ennemis est égale au rejet des athées et des matérialistes à l’Unicité et la foi apportées par les Messagers. Ils les ridiculisent ainsi que leurs suiveurs en les stigmatisant d’anachronisme, de mimétisme et de suivisme à tout crieur, et qu’ils sont en retard par rapport à la marche de l’humanité! On émet contre eux ces injures ainsi que d’autres semblables d’entre celles que profèrent les débiles de raison et les faibles d’esprit. Ceux-là qui ont imité les athées dans tout ce qu’ils disent et font. Ils se sont laissés leurrer par des sciences matérialistes et profanes ne profitant à rien à leurs pratiquants puisqu’elles ont perdu l’esprit de la religion. Pis, la nuisance de ces sciences est devenue plus ample sur leurs titulaires que leur avantage, et leur méfait plus abondant que leur bienfait.

Un des plus grands maux et méfaits pour eux, est qu’ils se sont enorgueillis contre le Créateur et les créatures. Ils ont, à cause de ces sciences, méprisé celles des Messagers et leurs suiveurs, qui, elles, sont de fait profitables et fructificatrices pour les cœurs et purifiantes pour les caractères. Elles améliorent toutes les affaires de l’homme; lui font atteindre le bien et la guidée; et repoussent de lui les maux tous entiers.

Ces athées, de même que leurs imitateurs, leurs sciences ont insufflé en eux l’esprit d’arrogance et leur ont conféré un statut qui n’est pas le leur. Par ces sciences, ils considèrent les gens plus abjects que les bêtes de somme. Or, bien au contraire, ce sont eux qui en sont plus vils.

Parmi aussi les nuisances de ces sciences, revenues sur eux, le fait que malgré qu’elles ont donné de l’essor à leur civilisation, celle-ci demeure tout de même purement matérialiste. Elle est tout le temps menacée d’anéantissement et de disparition.

Quelle est cette civilisation dont l’âme est constituée d’injustice, de cupidité et d’esclavage pour les faibles?! Une civilisation qui puise sa puissance dans les armes destructrices, qui anéantissent les cultures et les progénitures; et dont le résultat et le fruit sont les massacres entre ses partisans mêmes! Les uns versent sur les autres des supplices terribles. Ceci ne constitue-t-il pas une plus grande preuve de la Puissance d’Allâh, de Sa Justice et de Sa Sagesse? Il y a aussi ces vicissitudes étalées dans le temps, à travers les jours qu’Allâh crée et au travers des événements qu’Il fait et du douloureux châtiment qu’Il inflige aux gens [mécréants]. Toutes ces exhortations et leçons n’ont augmenté en eux qu’arrogance et insolence! Ils passent d’un tourment très dur à un autre plus dur. Mais ils persistent dans leur tyrannie, et ne cessent de vanter leur ignoble civilisation! Ils connaissent une apparence de la vie d’Ici-bas, alors qu’ils sont inattentifs à l’Au-delà.﴿ Ar-Roûm (Les Romains), v. 7.

Quels grandissimes enseignements si seulement les cœurs en sont conscients! Combien indiquent-ils que la Justice d’Allâh est parfaite, si seulement les entendements sont bons! Mais les cœurs sont couverts des voiles de l’insouciance, de l’arrogance, et de la suffisance. Les âmes quant à elles sont enclines à suivre les choses nocives et se faire séduire par les belles vues qui ensorcellent les yeux Et quoi! Celui à qui on a enjolivé sa mauvaise action au point de la voir belle…?﴿ tir (Le Créateur), v. 8. et le Diable leur embellissait ce qu’ils faisaient﴿ El An’êm (Les Bestiaux), v. 43. et lorsqu’ils ont abandonné ce qu’on leur avait rappelé comme exhortations, Nous leur avons ouvert les portes donnant sur toute chose de jouissance; et quand ils ont exulté de ce qui leur a été donné, Nous les avons saisis brusquement, et les voilà complètement désespérés.﴿ El An’êm (Les Bestiaux), v. 44.

Quant à Son témoignage -Très-Haut soit-Il-, qu’Il a rendu à Lui-même, faisant foi de Son unicité, tous les Livres qu’Il a descendus à Ses Messagers l’ont prononcé. Il l’a également fait faire énoncer à Ses Messagers, dont la prédication en était aussi unanime, de même que leurs partisans qui les ont suivi dans cette attestation parmi les savants divins et les bien-guidés, ainsi que toutes les classes des gens de science et de foi.

Allâh a de plus émis des preuves, pour Son Unicité, puisant du soi même de l’homme et de l’univers Parmi aussi Ses signes, il y a la nuit et le jour, le soleil et la lune﴿ Foussilat (Les Versets Détaillés), v. 37.  Et ainsi le monde céleste et le monde terrestre sont des signes manifestes et des preuves tranchantes de l’Unicité de leur Créateur et Déterminateur, qui a parfait leur conception et magnifié leur création merveilleuse, leur système éblouissant et leurs sagesses devant lesquelles les rhéteurs demeurent incapables de les exprimer ou d’avoir une connaissance parfaite de quelques unes de leurs merveilles et de leur preuves.

Articles connexes

La Révélation, une condition impérative de la foi en Allâh, sur:http://kabyliesounna.com/?p=158
L'Unicité d’Allâh dans la Thora, l’Évangile et le Qour'ên Petite épître à l'intention de Notre voisin le chrétien
sur:http://kabyliesounna.com/?p=409
Les gens par rapport au Tewhîd, sur: http://kabyliesounna.com/?p=593
L’extrême importance du Tawhîd et le danger du Chirk, sur: http://kabyliesounna.com/?p=1174

…………………………………………….

[1]Note du traducteur. La traduction des versets mentionnés dans cet article explore les équivalents dynamiques. Elle est basée sur les trois exégèses: el Djalêleyn, As-Sè’dî et At-Tefsîr el Mouyassèr, ainsi que sur les traductions du Qour’ên de Hamidullah et de Ould Bah; les deux étant accréditées par le Ministère des Affaires Islamiques d’Arabie Saoudite.

[2]NDT. Dans sa brillante Exégèse, l’auteur -qu’Allâh lui fasse miséricorde- dit au sujet de cette science Ils exultaient de ce qu’ils avaient comme science﴿ qui contredit la religion des Messagers. Et il est évident que leur exultation indique qu’ils étaient très satisfaits de cette science, qu’ils s’y attachaient fermement, et qu’ils étaient de surcroit hostiles à la vérité qu’ont apportée les Messagers, et rendaient leur faux vrai. En fait, ceci est général pour toutes les sciences par les quelles on contredit ce que les Messagers ont apporté. Et font partie des plus concernées, les sciences de la philosophie et de la logique grecques avec lesquelles beaucoup de versets du Qour’ên ont été rejetés! Elles ont ainsi déprécié son aura dans les cœurs, et fait que ses arguments assertifs et tranchants soient seulement lexicaux, ne signifiant aucune certitude. Et on a donné libre cours à devancer à ces versets les raisons de gens stupides et partisans du faux. Sans aucun doute, ceci constitue une grandiose profanation des versets d’Allâh, [un moyen] de les opposer et de les annuler. Puisse le soutien d’Allâh nous soit fait! »

Categories croyance